Un peu d’histoire

 Photo collection JP Cudennec

En 1628 le filon est découvert par le baron de Beausoleil. Ouverte en 1730, la mine emploie déjà près de 1 000 ouvriers en 1756 avec des techniques de pointe pour l’époque (Grande Encyclopédie de Diderot et d’Alembert).

Pont-Péan devient le premier site extracteur de plomb argentifère de France à la fin du XIXe, fournissant 80 % de la production nationale. Quelques années plus tard la situation devient moins florissante, la production décline et la mine frôle la fermeture en 1903.

Le 2 avril 1904 une forte venue d’eau survient dans les profondeurs de la mine, noyant les galeries. Les travaux sont arrêtés, entraînant la suppression d’un millier d’emplois. L’économie locale accuse le coup. Cette inondation met fin à une longue période de prospérité et de notoriété internationale.

Bien que l’extraction ait été arrêtée, un immense stock de déchets métallifères repose toujours sur le « carreau ». Pour le traiter, une nouvelle laverie est mise en place en 1907. Une usine d’engrais chimiques lui est adjointe en 1910. Cent soixante personnes travaillent alors « à la mine ».

L’espoir d’un nouvel âge d’or renaît en 1929. Une cité ouvrière est bâtie en quelques mois, l’embauche est imminente de centaines d’ouvriers. Le dénoyage de la mine commence alors en 1931, mais il est interrompu un an plus tard. C’est la faillite, suivie, en 1934, d’un procès qui met en lumière une vaste escroquerie.

Le traitement des déchets métallifères reprend encore de 1937 à 1941, puis de 1951 à 1955. Les stocks sont alors épuisés et les ouvriers licenciés. La page industrielle de Pont-Péan est cette fois définitivement tournée. Témoin des dernières années de prospérité, le bâtiment des bureaux a échappé à l’effacement des traces de ce passé industriel. Depuis son inscription au titre des monuments historiques, en 1985, il est peu à peu devenu l’édifice emblématique de l’histoire communale.

Texte issu du bulletin municipal N° 104, De septembre 2011, Réalisé par : Paul Coulon, Jean Pierre Cudennec, Charles Seigneur, Claude Kervévan.

 En savoir plus :

Association Galène

Au fil du temps de Jean Pierre Cudennec

 

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer